blog.sectionBtnLabel
Tutoriels bricolages
Raccord PER ou multicouche : lequel choisir ? Comparaison et conseils

Raccord PER ou multicouche : lequel choisir ? Comparaison et conseils

Lorsqu'il s'agit de travaux de plomberie, le choix du matériel est crucial pour la durabilité et le coût de votre installation. Alors, raccord PER ou raccord multicouche ? Le PER se distingue par sa facilité d'installation et son coût économique, tandis que le multicouche est reconnu pour sa robustesse et sa longévité. Il est important de peser les avantages et inconvénients de chaque option pour faire le meilleur choix en fonction de vos besoins. Dans cet article, on fait le point pour vous !

Qu'est-ce que le PER ?

Le PER, acronyme de Polyéthylène Réticulé, est un matériau plastique semi-rigide couramment utilisé dans les installations de plomberie sanitaire. Il est réputé pour sa résistance à la chaleur, à la corrosion, ainsi que sa légèreté et sa facilité de manipulation. Les tuyaux en PER sont généralement disponibles en trois couleurs :

  • le bleu pour l'eau froide, 

  • le rouge pour l'eau chaude, 

  • le blanc pour l'eau de chauffage.

Sa perméabilité à l'air peut provoquer la formation de boues dans les circuits à basse température où l'eau est stagnante, c'est pourquoi il est recommandé d'utiliser du PER BAO (barrière anti-oxygène) pour les réseaux de chauffage.

Avantages et inconvénients du PER

Parmi les avantages du PER, on relève sa facilité d'installation due à sa légèreté et sa flexibilité, rendant le PER particulièrement adapté pour les installations encastrées. De plus, il est économique et présente une résistance à la corrosion.

Côté inconvénients, le PER est sensible aux UV, ce qui limite son usage à un environnement protégé de la lumière directe. Il est également moins résistant aux chocs que d'autres types de tuyaux, ce qui peut engendrer des fissures ou des ruptures en cas de choc violent. Enfin, les raccords du PER, bien que variés (à glissement, à sertir, à compression), peuvent s'avérer coûteux et ne sont pas toujours réutilisables. Par exemple, un raccord à sertir ne peut pas être enlevé une fois serti.

Durée de vie du tuyau PER

La durée de vie d'un tuyau PER est estimée à 50 ans. Cependant, cette durée peut varier en fonction de plusieurs facteurs. La qualité de l'installation, les conditions d'utilisation, et l'environnement dans lequel le tuyau est installé peuvent tous influencer sa longévité.

  • Le PER résiste bien aux conditions difficiles, y compris au gel et au calcaire.

  • Il est également insensible à la corrosion, ce qui permet d'éviter l'usure prématurée.

Cependant, il est important de noter que le PER est sensible aux UV, ce qui signifie qu'il doit être protégé de la lumière directe pour éviter tout affaiblissement du matériau. Malgré cette sensibilité, une fois correctement installé et protégé, le tuyau PER peut offrir une longue durée de service sans nécessité de remplacement.

Utilisation du PER dans le chauffage

L'utilisation du PER dans les systèmes de chauffage est assez répandue en raison de ses nombreuses qualités : sa résistance à la chaleur, sa souplesse et sa légèreté en font un matériel facile à installer, notamment dans les installations encastrées. Ces tuyaux sont généralement blancs pour distinguer leur fonction de ceux destinés à l'eau chaude ou froide. 

Notez que pour éviter la formation de boues dans les circuits de chauffage, il est conseillé d'opter pour du PER BAO (barrière anti-oxygène).

Le raccordement des tuyaux PER

Le raccordement des tuyaux PER est une tâche délicate qui nécessite la connaissance de certaines techniques spécifiques. Trois types de raccords sont couramment utilisés pour le raccordement du PER : le raccord à compression, le raccord à glissement et le raccord à sertir.

  • Le raccord à compression est généralement préféré pour les petites installations, car il ne nécessite qu'une clé plate ou une clé à molette. Il se compose d'un écrou, d'une bague de serrage et d'un corps généralement en laiton.

  • Le raccord à glissement, quant à lui, requiert une pince à glissement spécifique et ne peut être utilisé que sur du PER non gainé.

  • Enfin, le raccord à sertir permet de réaliser des installations de plomberie importantes en peu de temps, mais il nécessite un outillage plus spécifique, notamment une pince à sertir.

Qu'est-ce que le multicouche ?

Le multicouche est un type de tuyau constitué de plusieurs couches de matériaux différents, d'où son nom. Il s'agit généralement d'une couche d'aluminium, prise en sandwich entre deux couches de Polyéthylène Réticulé (PER). Cette combinaison de matériaux offre une résistance et une flexibilité supérieures à celles du PER seul.

Le multicouche est ainsi capable de résister aux hautes températures et à la corrosion, tout en étant plus résistant aux déformations que le PER. Sa construction en couches lui confère également une excellente mémoire de forme, ce qui signifie qu'il conserve sa forme même après avoir été plié ou cintré. Il est notamment utilisé en plomberie de cuisine ou en plomberie robinetterie.

Outre sa robustesse et sa flexibilité, le multicouche est également apprécié pour sa facilité d'installation. En effet, il ne nécessite pas de soudure et peut être facilement cintré à la main, facilitant ainsi sa mise en œuvre.

Cela dit, le multicouche n'est pas exempt de défauts. Comme le PER, il est sensible aux UV et doit donc être protégé de la lumière directe. De plus, bien que résistant, il est moins rigide que les tuyaux en cuivre, ce qui peut poser problème dans certaines installations.

Avantages et inconvénients du multicouche

Le multicouche offre de nombreux avantages. Il est notamment étanche à l'oxygène grâce à sa couche d’aluminium, ce qui prévient la formation de boues dans les circuits. Sa résistance aux déformations est supérieure à celle du PER, et sa mémoire de forme permet de maintenir la position après cintrage. Il résiste aussi bien aux hautes températures qu'à la pression. De plus, sa mise en œuvre est facile et rapide, sans nécessité de soudure.

Côté inconvénients, le multicouche est, tout comme le PER, sensible aux UV. Il faut donc éviter son exposition à la lumière directe. De plus, son installation requiert un outillage spécifique pour le sertissage des raccords. Par ailleurs, bien que résistant, il est moins rigide que les tuyaux en cuivre.

Durée de vie du tuyau multicouche

La durée de vie d'un tuyau multicouche est généralement très conséquente, souvent supérieure à 50 ans. Cette longévité est attribuable à sa composition qui combine des couches de matériaux différents, lui procurant une résistance accrue. En effet, il est composé d'une fine couche d'aluminium entre deux couches de polyéthylène réticulé, ce qui le rend très résistant aux intempéries et aux impacts externes. Ainsi, même après de nombreuses années d'utilisation, le tuyau multicouche conserve ses propriétés initiales, à condition que l'installation ait été réalisée de manière adéquate. Son excellente durée de vie est aussi due à sa couche interne anticorrosion qui empêche l'apparition de boues dans les circuits de chauffage. Sa forte résistance lui offre une durée de vie supérieure, lui conférant une grande stabilité et une faible dilatation linéaire.

Utilisation du multicouche dans le chauffage

Le multicouche est idéal pour les systèmes de chauffage en raison de sa résistance aux températures élevées. En particulier, le multicouche est souvent utilisé dans les installations de planchers chauffants, grâce à sa mémoire de forme qui lui permet de conserver sa forme une fois cintré. De plus, sa composition multicouche assure une étanchéité à l'oxygène, ce qui est particulièrement bénéfique pour prévenir la formation de boues dans les circuits de chauffage. Il peut également être utilisé pour le raccordement de radiateurs ou de chauffe-serviettes. Enfin, les différents diamètres disponibles pour les tubes multicouches permettent de réaliser des circuits de chauffage adaptés aux différents besoins d'une habitation, qu'il s'agisse d'un logement individuel ou d'un habitat collectif.

Le raccordement des tuyaux multicouches

Le raccordement des tuyaux multicouches peut être réalisé de différentes manières, en fonction du type d'installation et des spécificités du projet. Il est essentiel de bien ébavurer le tube avant d'y emboîter l'écrou et la bague de compression. Ensuite, on peut insérer le tube sur le raccord jusqu'à refus, avant de rapprocher les éléments et de visser l'écrou.

Il existe différents types de raccords utilisés pour le multicouche, parmi lesquels :

  • le raccord automatique, idéal pour les petits projets et nécessitant un accès facile aux points de raccord,

  • le raccord à compression, similaire au raccord automatique mais adapté aux projets de moyenne envergure,

  • le raccord à sertir, qui nécessite un outillage spécifique.

Pour les travaux de rénovation, un simple raccord à union mixte peut suffire pour raccorder le tuyau multicouche au tuyau déjà présent, quelque soit sa matière.

Le choix du raccord dépend de plusieurs facteurs, notamment du type de tuyau, de la pression d'eau, de la température, du diamètre des tuyaux et de l'utilisation prévue.

Différence entre PER et multicouche

La distinction entre le PER et le multicouche réside principalement dans leur composition et leurs caractéristiques techniques.

Le tube PER est un tuyau en polyéthylène réticulé. Ses atouts résident dans sa simplicité d'installation et son coût abordable. Cependant, il présente une déformation plus élevée, notamment en présence d’eau chaude.

Le multicouche, quant à lui, est composé de plusieurs couches, généralement en aluminium et en polyéthylène réticulé. Il est plus résistant, et sa déformation est significativement moindre comparé au PER. La présence d'aluminium rend le tube multicouche plus coûteux que le tube PER, mais il offre plus d'avantages tels que sa facilité de manipulation et l'absence de nécessité de soudure.

Les raccords destinés au multicouche diffèrent aussi de ceux pour le PER. Ils se distinguent notamment par la couleur et la présence de joints sur la partie emboîtable.

PER vs multicouche : quel est le meilleur ?

Comparatif de la durée de vie

Poursuivant notre comparaison, la durée de vie est un critère déterminant pour le choix d'un type de tuyau. Il est généralement admis que tous deux ont une durée de vie équivalente, autour de 50 ans. Cependant, cette durée peut varier en fonction de plusieurs facteurs. Les tuyaux multicouches sont reconnus pour leur robustesse accrue due à leur composition multicouche, ce qui leur confère une résistance supérieure aux intempéries et aux impacts externes. Cette résistance se traduit par une durée de vie plus importante, en particulier lorsqu'ils sont correctement installés et protégés.

Pour le PER, si une attention particulière est portée lors de l'installation et de l'entretien, notamment par rapport à sa sensibilité aux UV, sa durée de vie peut atteindre celle du multicouche.

Comparatif des prix

Lorsqu'il s'agit de comparer les coûts, les tuyaux PER sont généralement plus économiques que les tuyaux multicouches. C'est une option privilégiée pour ceux qui cherchent à réaliser une installation complète de plomberie à moindre coût.

  • Le tube PER est, en général, moins cher que le multicouche, ce qui peut en faire une option plus attractive pour ceux qui travaillent avec un budget plus serré.

  • En ce qui concerne le tube multicouche, son coût est légèrement plus élevé, principalement en raison de sa composition en plusieurs couches. Cependant, sa durabilité supérieure peut compenser ce coût initial plus élevé sur le long terme.

Il est à noter que le prix peut varier en fonction de facteurs tels que la marque, le diamètre du tuyau et le lieu d'achat. Pour obtenir une estimation précise des coûts, il est conseillé de se rapprocher d'un professionnel ou d'un revendeur spécialisé.

Comparatif de l'utilisation en plomberie et chauffage

En matière de plomberie, le PER offre une grande flexibilité, ce qui facilite son installation, notamment pour les circuits d'eau froide et d'eau chaude. Il est aussi utilisé pour les installations sanitaires et de chauffage grâce à sa résistance à la pression. Toutefois, le PER est plus lourd et plus fragile que le multicouche.

Le multicouche, quant à lui, se distingue par sa résistance aux chocs et à la corrosion, ce qui en fait un choix idéal pour les installations qui nécessitent une durabilité supérieure. Le multicouche est aussi utilisé en plomberie, pour les circuits d'eau chaude et d'eau froide, ainsi que pour les installations de chauffage.

  • En plomberie :

    • Le PER est souvent privilégié pour les petits chantiers ou les rénovations en raison de sa simplicité d'installation.

    • Le multicouche est recommandé pour les installations nécessitant une grande résistance aux chocs et à la corrosion.

  • En chauffage :

    • Le PER est couramment utilisé pour alimenter des radiateurs à eau chaude et pour la réalisation de planchers chauffants hydrauliques.

    • Le multicouche est utilisé pour les planchers chauffants et pour le raccord de radiateurs ou chauffe-serviettes, grâce à sa résistance aux températures élevées et son étanchéité à l'oxygène.

PER vs multicouche : quelles sont les différences ? 

CaractéristiqueRaccord PERRaccord Multicouche
MatériauPolyéthylène réticuléPolyéthylène réticulé et aluminium
Facilité d'installationTrès facile, ne nécessite pas d'outils spéciauxFacile, mais nécessite des outils pour le sertissage
CoûtÉconomiquePlus coûteux que le PER
Résistance à la chaleurBonne, mais inférieure à celle du multicoucheTrès bonne résistance à la chaleur
DurabilitéMoins durable, sensible aux UVPlus durable, moins sensible aux UV
FlexibilitéTrès flexible, facile à manipulerMoins flexible que le PER
Utilisation recommandéeInstallations encastrées, eau chaude et froideInstallations où la robustesse est prioritaire
Sensibilité aux UVOui, nécessite protection contre la lumière directeMoins sensible, mais protection recommandée
Méthode de raccordementÀ compression, à glissement, à sertirPrincipalement à sertir

Réussir son installation de plomberie avec le PER ou le multicouche

Pour réussir son installation de plomberie avec le PER ou le multicouche, plusieurs éléments sont à prendre en compte. D'abord, il faut veiller à choisir le type de tuyau adéquat en fonction de l'usage prévu. Le PER est recommandé pour les installations encastrées grâce à sa flexibilité, tandis que le multicouche est plus résistant et adapté à des installations apparentes.

L'utilisation d'outils spécifiques est nécessaire pour une installation réussie. Pour le PER, une pince à sertir est indispensable pour fixer les raccords. Pour le multicouche, un coupe-tube, un ébavureur et une pince à sertir sont nécessaires.

  • Conception du réseau : Il faut penser à la configuration de votre réseau de plomberie. Une installation en étoile à partir des collecteurs d'eau chaude et d'eau froide est recommandée.

  • Cintrage des tubes : Le PER et le multicouche permettent un cintrage manuel pour une installation facilitée. Attention cependant à ne pas trop plier les tubes pour éviter les ruptures.

  • Raccordement des tuyaux : Le raccordement des tuyaux est une étape cruciale. Pour le multicouche, on utilise généralement des raccords à sertir ou à visser. Pour le PER, le raccord à sertir est le plus couramment utilisé.

  • Respect des normes : Veillez à respecter les normes en vigueur pour votre installation de plomberie. Par exemple, pour le PER, il est important d'utiliser du PER BAO pour les réseaux de chauffage afin d'éviter la formation de boues.

Il est essentiel de bien préparer votre installation en amont pour éviter tout problème. N'hésitez pas à faire appel à un professionnel si besoin.

Pour tous vos besoins en tuyaux PER ou multicouche, ainsi que pour tout le matériel de plomberie de salle de bain, raccords et joints, pensez à visiter StockPro. Vous y trouverez une vaste sélection de produits neufs des marques telles que Atlantic, Aldes, Roth, Grohe, ou Thermor à des prix compétitifs grâce au réemploi.