blog.sectionBtnLabel
Tutoriels bricolages
Comment installer et raccorder un radiateur à eau ?

Comment installer et raccorder un radiateur à eau ?

L'installation et le raccordement d'un radiateur à eau chaude sont des tâches nécessitant une certaine précision. Des étapes clés comme le choix de l'emplacement, la pose des consoles de fixation et le montage du radiateur doivent être soigneusement réalisées. Ensuite, le raccordement du radiateur à son alimentation et la mise en eau sont des opérations délicates. Ce guide vous accompagnera pas à pas dans ce processus, avec des conseils utiles pour une installation réussie.

Comprendre le principe du radiateur à eau

Le radiateur à eau fonctionne sur le principe de la convection. Il est raccordé à un système de chauffage central, où l'eau est chauffée, généralement par une chaudière gaz. Cette eau chaude circule ensuite dans le radiateur, transmettant la chaleur à l'air ambiant. Ce système utilise des tuyaux de cuivre pour le transport de l'eau entre la chaudière et le radiateur.

  • L'arrivée d'eau apporte l'eau chaude dans le radiateur.

  • Le départ de l'eau permet à l'eau refroidie de retourner à la chaudière pour être réchauffée.

Choisir son radiateur à eau : critères essentiels

Pour bien choisir un radiateur à eau, plusieurs critères sont à considérer :

  • La puissance : Elle doit être adaptée à la taille de la pièce à chauffer.

  • Le matériau : Les radiateurs en fonte, acier ou aluminium ont des capacités de diffusion de chaleur différentes.

  • La forme : Vertical ou horizontal, le choix dépend de l'espace disponible.

  • Le type : Radiateur ou sèche-serviette, à déterminer selon l'usage prévu.

  • Le régime d'eau : Une attention particulière doit être portée au régime d'eau existant pour garantir une installation adéquate.

Il convient également de considérer l'isolation du logement, le raccordement nécessaire et bien sûr, le coût. Grâce à StockPro et au réemploi, vous pouvez économiser sur le prix de votre radiateur neuf et avoir accès à de grandes marques comme Atlantic, Chappee ou Thermor à petit prix !

Préparation avant l'installation du radiateur à eau

Repérer l'arrivée d'eau chaude

Avant de commencer l'installation, il est crucial d'identifier l'arrivée d'eau chaude. C'est généralement un tuyau en cuivre qui provient directement de la chaudière. L'arrivée d'eau chaude est habituellement marquée par un robinet ou une vanne. Pour éviter toute confusion, vous pouvez vérifier la température à l'aide d'un thermomètre infrarouge.

Il est aussi recommandé d'identifier les points de raccordement sur le radiateur. La plupart des radiateurs disposent de quatre points de raccordement : deux à gauche et deux à droite. Vous pouvez alors raccorder l'arrivée d'eau chaude sur l'un des points supérieurs.

N'oubliez pas de vous munir des équipements de protection individuelle pendant cette opération pour assurer votre sécurité.

Prévoir le départ et le retour de l'eau

Il est nécessaire de bien planifier le départ et le retour de l'eau dans le radiateur. Le départ correspond au tuyau par lequel l'eau chaude entre dans le radiateur, tandis que le retour est le tuyau où l'eau refroidie ressort pour retourner dans la chaudière.

Dans la majorité des cas, le départ se situe en haut du radiateur et le retour en bas. Cette disposition permet à l'eau chaude de circuler de manière optimale dans le radiateur, assurant ainsi une diffusion efficace de la chaleur.

Pour le raccordement, on peut utiliser des tuyaux en cuivre, en acier ou en plastique. Chaque radiateur possède son propre raccordement, départ et retour, partant d'un distributeur central.

N'oubliez pas de :

  • Couper l'alimentation en eau avant toute intervention

  • Fermer les vannes de départ et de retour à la chaudière

  • Préparer les tuyaux de raccordement.

Positionner le radiateur : vertical ou horizontal ?

Le choix entre un positionnement vertical ou horizontal de votre radiateur dépend de plusieurs facteurs.

Tout d'abord, l'espace disponible dans la pièce joue un rôle crucial. Un radiateur vertical est souvent préféré pour les espaces étroits ou les pièces de petite taille, car il prend moins de place au sol.

À l'inverse, un radiateur horizontal peut être idéal si vous avez un mur large disponible, sous une fenêtre par exemple.

Il faut aussi prendre en considération la distribution de la chaleur. Un radiateur horizontal a une diffusion plus large et homogène, tandis qu'un radiateur vertical chauffe de manière plus concentrée.

Enfin, l'aspect esthétique ne doit pas être négligé. Un radiateur vertical peut ajouter une touche moderne à votre décoration intérieure, tandis qu'un radiateur horizontal peut se fondre plus facilement dans le décor.

N'oubliez pas que le sens d'installation peut affecter le fonctionnement du radiateur. Certains modèles ne peuvent pas être installés dans une autre position que celle prévue par le fabricant.

Le processus d'installation d'un radiateur à eau

Comment placer les tuyaux ?

Lors de la pose des tuyaux, plusieurs éléments sont à considérer. Il est préférable de placer les tuyaux en cuivre à l'horizontale avec une légère pente vers le radiateur pour faciliter la circulation de l'eau.

Positionnement des tuyaux

  • Départ : le tuyau de départ, qui transporte l'eau chaude depuis la chaudière, doit être raccordé à l'orifice supérieur du radiateur.

  • Retour : le tuyau de retour, par lequel l'eau refroidie repart vers la chaudière, doit être raccordé à l'orifice inférieur du radiateur.

Conseils pratiques

  • Utilisez un niveau à bulle pour s'assurer que les tuyaux sont correctement alignés.

  • Faites usage d'un purgeur d'air pour évacuer l'air du système une fois le radiateur raccordé.

  • Prévoyez l'utilisation d'une clé pour serrer correctement les raccords et éviter les fuites.

Enfin, il est recommandé de placer les tuyaux à une distance adéquate du mur et du sol pour faciliter l'entretien et l'accès en cas de besoin.

Procéder au branchement du radiateur

Pour effectuer le branchement du radiateur, il sera nécessaire de suivre certaines étapes. Tout d'abord, assurez-vous que votre chaudière est éteinte et que l'eau a bien été purgée de votre circuit. Ceci permet d'éviter les risques de brûlures lors de la manipulation des tuyaux.

Ensuite, raccordez le radiateur à l'arrivée et au retour d'eau. Pour cela, utilisez une clé pour serrer les raccords et assurez-vous qu'ils sont bien étanches. Le départ d'eau chaude doit être connecté au point supérieur du radiateur et le retour d'eau, au point inférieur.

Pour finir, n'oubliez pas de rebrancher votre chaudière et de vérifier que le radiateur chauffe correctement. S'il ne chauffe pas ou s'il y a une fuite, vérifiez vos raccordements.

Ces étapes doivent être réalisées avec soin pour garantir le bon fonctionnement du radiateur.

Réaliser le montage du kit de raccordement

Après avoir procédé au branchement du radiateur, il est temps de monter le kit de raccordement. Ce kit peut inclure des éléments tels que le robinet, le purgeur et le té. Commencez par installer le robinet sur la partie supérieure du radiateur, à gauche ou à droite selon votre installation. Ce robinet va permettre de réguler l'arrivée d'eau et donc l'intensité de la chauffe du radiateur.

Ensuite, installez le purgeur. Il permet de libérer l'air contenu dans le radiateur et d'assurer une circulation optimale de l'eau chaude. Le purgeur est généralement installé sur la partie supérieure du radiateur, à l'opposé du robinet.

Enfin, le té de réglage est installé sur le tuyau de retour d'eau, généralement en bas du radiateur. Il permet de réguler la quantité d'eau qui circule dans le radiateur. Pour l'installation de ces éléments, vous pourriez avoir besoin d'une clé pour serrer les raccords.

Notez bien :

  • L'ordre d'installation peut varier en fonction du type de kit de raccordement et du modèle de radiateur.

  • Assurez-vous que tous les raccords sont bien serrés pour éviter les fuites d'eau.

  • Avant de rebrancher la chaudière, vérifiez que tous les éléments sont bien installés et que le radiateur est correctement fixé au mur.

Faire le raccordement du radiateur à l'eau chaude

L'importance du PER dans le raccordement

Le PER (Polyéthylène Réticulé) a une place centrale dans le raccordement des radiateurs à eau chaude. Reconnu pour sa flexibilité et sa résistance à l'eau chaude, il est un choix privilégié pour le raccordement des radiateurs.

Utilisé indifféremment pour l'eau froide (tube bleu) et l'eau chaude (tube rouge), le PER est compatible avec des raccords à compression, à glissement ou à sertir, ce qui offre une grande flexibilité lors de l'installation.

L'utilisation de ce matériau facilite le raccordement et ne nécessite ni colle, ni soudure, ce qui en fait un choix économique et pratique pour l'installation du radiateur.

  • Avantages du PER :

    • Flexibilité : facilite l'installation et l'adaptation à différentes configurations.

    • Résistance à la chaleur : idéal pour les systèmes de chauffage.

    • Compatibilité : adapté à divers types de raccordements.

    • Facilité d'installation : ne requiert ni soudure, ni colle.

Il convient de rappeler que le choix du PER doit se faire en fonction des spécificités de votre installation et des recommandations du fabricant du radiateur.

Comment ajouter le radiateur au circuit existant ?

Pour ajouter le radiateur au circuit existant, commencez par couper l'alimentation en eau en utilisant le robinet d'arrêt principal ou celui proche du radiateur. Cette précaution est cruciale pour éviter les débordements d'eau pendant le raccordement. Ensuite, préparez les tuyaux de raccordement, qui relieront le nouveau radiateur au circuit d'eau existant. Ils doivent être bien ajustés pour assurer l'étanchéité du système. Utilisez une clé pour serrer les raccords et vérifiez qu'ils sont bien fixés.

L'ajout de nouveaux radiateurs au circuit existant doit être effectué avec soin. Si le radiateur est placé à l'étage, pensez à purger l'air depuis le radiateur le plus haut ou le plus éloigné de votre circuit avant de procéder à la pose du nouveau radiateur.

Dans le cas d'un circuit monotube, le raccordement en série est une option : le retour d'eau du radiateur précédent sert d'arrivée pour le suivant. Cette méthode est particulièrement adaptée pour les habitations des années 1970 et 1980.

Les erreurs à éviter lors de l'installation d'un radiateur à eau

L'installation d'un radiateur à eau demande une certaine expertise pour éviter certaines erreurs courantes.

  • Erreur d'emplacement : Choisir le mauvais emplacement pour votre radiateur peut compromettre son efficacité. Il ne doit pas être positionné derrière un meuble, à proximité d'une source de chaleur ou dans un endroit difficilement accessible.

  • Raccordements inversés : Il est crucial de raccorder correctement le radiateur aux canalisations de chauffage. Une erreur courante est de raccorder la conduite d’évacuation à l’arrivée du radiateur et vice-versa. Cela peut entraîner un mauvais fonctionnement du radiateur.

  • Mauvais réglage du robinet : Le robinet régule l'arrivée d'eau dans le radiateur. Un mauvais réglage peut affecter la température du radiateur.

  • Négliger la purge : La purge permet d'évacuer l'air accumulé dans le radiateur, assurant une circulation optimale de l'eau chaude. Ne pas purger correctement le radiateur peut entraîner une chauffe inégale.

  • Négliger le désembouage : Le désembouage permet d'éliminer les dépôts accumulés dans le radiateur, améliorant son rendement. Il est recommandé de réaliser un désembouage régulièrement.

Pour éviter ces erreurs, une bonne préparation, une lecture attentive du manuel d'instruction et l'utilisation d'outils appropriés sont essentiels.

Vérification après installation : comment procéder ?

La vérification après installation d'un radiateur à eau est une étape cruciale pour assurer son bon fonctionnement et sa durabilité.

Pour commencer, assurez-vous que le radiateur est bien fixé au mur et qu'il est stable. Ensuite, vérifiez l'étanchéité des raccordements en mettant le système en pression. Si vous observez des fuites, resserrez les raccords.

Il est également essentiel de contrôler le niveau d'eau dans le radiateur. Pour ce faire, ouvrez légèrement la vis de purge située généralement en haut du radiateur. Si de l'eau s'écoule, c'est que le niveau est correct.

Puis, mettez votre installation en marche et regardez si le radiateur chauffe de manière homogène. Une chauffe inégale peut indiquer une mauvaise circulation de l'eau due à une présence d'air dans le circuit. Dans ce cas, une purge peut être nécessaire.

Enfin, vérifiez la température ambiante de la pièce. Si elle n'atteint pas la température désirée, vous pourriez devoir ajuster la puissance de votre radiateur ou vérifier l'isolation de votre pièce.

Les points à vérifier :

  • Fixation du radiateur

  • Étanchéité des raccordements

  • Niveau d'eau dans le radiateur

  • Chauffe homogène du radiateur

  • Température ambiante de la pièce

Maintenance et entretien du radiateur à eau

La maintenance et l'entretien d'un radiateur à eau sont essentiels pour prolonger sa durée de vie et optimiser son rendement. Tout d'abord, il est recommandé d'effectuer un nettoyage régulier de l'appareil. Il faut éliminer la poussière et les impuretés qui peuvent s'accumuler et obstruer les conduits d'eau chaude.

  • Vérifiez l'état des vannes thermostatiques et des robinets d'arrêt pour prévenir les fuites et les problèmes de régulation de la température.

  • En cas de signes évidents d'accumulation de saleté ou de calcaire, un nettoyage plus approfondi peut être nécessaire.

  • Si votre radiateur présente une fuite malgré un entretien régulier, il se peut que le problème provienne du système de chauffage central.

Enfin, n'oubliez pas de planifier des contrôles réguliers et de prendre des mesures préventives pour éviter les dysfonctionnements.