blog.sectionBtnLabel
Tutoriels bricolages
Guide : déterminer quel est le tableau électrique d'un logement

Guide : déterminer quel est le tableau électrique d'un logement

Comprendre le câblage et le branchement des prises électriques peut sembler une tâche complexe. Cependant, avec un guide clair et détaillé, vous pouvez facilement déterminer quel est le tableau électrique de votre logement. Ce guide vous aidera à comprendre des concepts tels que le neutre et la phase, les couleurs des fils électriques et comment les raccorder correctement. Il vous donnera également des instructions sur la manière d'installer une prise électrique en toute sécurité. Donc, que vous souhaitiez ajouter une nouvelle prise ou simplement comprendre votre installation électrique existante, ce guide est là pour vous aider.

Comprendre le rôle du tableau électrique

Le tableau électrique, également appelé tableau de répartition, est le cœur de votre installation électrique. Son rôle principal est triple :

  • Il centralise l'ensemble des circuits électriques de la maison (circuits de prises, de chauffage, d'appareils électroménagers).

  • Il répartit l'électricité entre ces différents circuits depuis l'alimentation générale.

  • Il protège votre installation et votre habitation en cas d'incidents électriques (courts-circuits, surcharges, etc), grâce à des dispositifs de sécurité comme le disjoncteur de branchement ou les interrupteurs différentiels.

Le tableau électrique est généralement situé à proximité du compteur électrique. Il est alimenté par ce dernier et distribue ensuite l'électricité à tous les appareils électriques de votre habitation.

Identifier les composants d'un tableau électrique

Un tableau électrique est composé de différents éléments qui assurent la distribution et la protection de votre circuit électrique. Commençons par identifier ces composants clés :

  • Disjoncteurs : Ils protègent chaque circuit contre les surcharges et les courts-circuits. Chaque disjoncteur correspond à un circuit spécifique (prise, éclairage, chauffage, etc.).

  • Interrupteurs différentiels : Ces appareils détectent les fuites de courant et coupent immédiatement l'alimentation pour éviter les risques d'électrocution.

  • Borniers de raccordement : Ils servent à connecter les fils provenant de votre installation électrique aux différents appareils du tableau.

  • Rails de fixation : Ils permettent de fixer les divers éléments du tableau et d'assurer leur maintien.

  • Peignes électriques : Ces composants servent à distribuer le courant entre les différents disjoncteurs.

La reconnaissance de ces éléments vous permettra de mieux comprendre le fonctionnement de votre tableau électrique et de réaliser en toute sécurité le branchement d'une prise.

Savoir lire un schéma de câblage électrique

Reconnaître la phase, le neutre et la terre

Pour reconnaître la phase, le neutre et la terre, il est essentiel de connaître les codes couleur des câbles électriques correspondants. En général, le fil de phase est rouge, marron ou noir. Le fil neutre est souvent bleu. Le fil de terre est vert et jaune.

Il est possible de se référer à un multimètre pour confirmer l'identification des fils. Celui-ci permet de détecter la phase, le neutre et la terre en mesurant les tensions.

Certaines prises peuvent avoir la phase à droite, le neutre à gauche et la terre au milieu. Il est toutefois recommandé de vérifier ce positionnement avec un outil de mesure pour éviter toute confusion.

Une autre méthode consiste à utiliser un tournevis testeur. Cet outil est équipé d'un néon qui donne des indications précises lorsque vous le pointez sur le fil.

Décoder les symboles d'un schéma électrique

Un schéma électrique utilise divers symboles pour représenter les différents composants d'un circuit. Ces symboles sont standardisés selon des normes internationales comme la CEI 60617, qui contient près de 1 400 symboles. 

Il est essentiel de bien comprendre ces symboles pour lire correctement un schéma électrique et effectuer un branchement au réseau électrique et en toute sécurité. Pensez à bien vous documenter sur le sujet !

Réaliser le branchement d'une prise électrique

Choisir le bon câble pour une prise électrique

Le choix du câble pour une prise électrique est crucial pour une installation sécurisée et conforme aux normes. Il est déterminé par plusieurs facteurs. D'abord, la puissance de l'appareil à brancher influence le choix du câble : plus la puissance est élevée, plus le câble doit être capable de supporter un courant élevé.

Il faut aussi prendre en compte la distance entre la prise et le tableau électrique. Plus cette distance est grande, plus la section du câble doit être large pour éviter une chute de tension.

Enfin, le type de circuit (éclairage, prise de courant, chauffage) peut également influencer le choix du câble. Par exemple, pour un circuit de prises de courant, une section minimale de 2,5 mm² est généralement recommandée.

Voici quelques repères généraux pour choisir la section de câble :

  • Circuit de prises : 2,5 mm²

  • Circuit d'éclairage : 1,5 mm²

  • Circuit de chauffage : 2,5 à 4 mm² selon la puissance

Il est indispensable de respecter les normes en vigueur pour garantir la sécurité de l'installation.

Raccorder correctement les fils à la prise

Pour raccorder les fils à votre prise, commencez par dénuder les extrémités sur environ 12 mm. Ensuite, suivez le code couleur standard :

  • le fil bleu, correspondant au neutre, doit être raccordé à la borne bleue de la prise,

  • le fil vert/jaune, qui est le fil de terre, doit être raccordé à la borne verte,

  • enfin, le fil rouge, qui est le fil de phase, doit être raccordé à la borne rouge.

Il est préférable d'utiliser des connecteurs à vis ou automatiques pour garantir une connexion sûre et durable. Une fois les fils raccordés, vérifiez que chaque connexion est bien serrée pour éviter tout risque de détachement.

Brancher un interrupteur sur une prise électrique

Suivre le schéma de câblage d'un interrupteur

Pour suivre le schéma de câblage d'un interrupteur, il est essentiel de comprendre comment les fils sont connectés. En général, l'interrupteur est relié au fil de phase (rouge, marron ou noir) et au fil de retour (souvent de couleur différente du fil de phase). L'interrupteur n'est pas connecté au fil neutre (bleu) ni à la terre (vert et jaune). Ces derniers sont directement reliés entre le tableau électrique et la prise de courant.

Voici un exemple de câblage pour un interrupteur simple :

  • Le fil de phase est relié à la borne L de l'interrupteur.

  • Le fil de retour est relié à une autre borne (borne 1) de l'interrupteur.

Cela peut varier selon le type d'interrupteur, par exemple dans le cas d'un interrupteur double pour un va-et-vient. Il est donc recommandé de vous référer au guide d'installation de l'interrupteur ou de faire appel à un professionnel si vous n'êtes pas sûr de la procédure à suivre.

Brancher correctement les fils de l'interrupteur

Lors du branchement des fils d'un interrupteur, il est crucial de suivre attentivement certaines étapes. La première étape consiste à couper l'électricité sur le circuit de travail pour assurer votre sécurité.

Ensuite, il faut raccorder le fil de phase (généralement rouge, noir ou marron) à la borne L de l'interrupteur. Ce fil de phase est celui qui apporte le courant depuis le tableau électrique.

Le fil de retour (dont la couleur est différente de celle des autres fils) doit ensuite être connecté à la borne 1 de l'interrupteur. Il est à noter que ce fil de retour est essentiel pour compléter le circuit électrique entre l'interrupteur et le point qu'il commande.

Assurez-vous que tous les fils soient bien fixés et que les connexions soient sûres. Enfin, il est recommandé de vérifier que le branchement est correct avant de remettre le courant.

Installer un interrupteur double pour plus de contrôle

L'installation d'un interrupteur double offre plus de flexibilité dans le contrôle de votre éclairage. Il permet de commander deux circuits d'éclairage distincts depuis un même point. Pour commencer l'installation, mettez le circuit hors tension pour votre sécurité. Ensuite, vous devrez préparer la boîte d'encastrement qui va accueillir l'interrupteur.

Il faudra ensuite dénuder les fils électriques. Dans un interrupteur double, la phase est commune aux deux interrupteurs. C'est-à-dire que le fil de phase provenant du tableau électrique sera branché sur la borne L d'un des interrupteurs de la commande double.

S'agissant du câblage, la spécificité de l'interrupteur double réside dans la double connexion au niveau de la borne L et de la borne 1. Chaque interrupteur a sa propre borne 1, qui est connectée au fil de retour du circuit commandé par l'interrupteur.

Une fois le branchement terminé, vérifiez bien la solidité de vos connexions avant de remettre le courant.

Ajouter une prise électrique à un circuit existant

Préparer le matériel nécessaire à l'ajout d'une prise

Pour l'ajout d'une prise, il vous faudra du matériel spécifique. Voici une liste non exhaustive :

  • Une prise de courant avec terre pour assurer la sécurité de l'installation.

  • Un tournevis plat pour le serrage des vis.

  • Une pince coupante et une pince à dénuder pour préparer les fils électriques.

  • Du fil électrique de 1.5² ou 2.5², en fonction de l'existant, en trois couleurs : rouge (phase), bleu (neutre) et vert/jaune (terre).

  • Une gaine électrique pour protéger les fils.

  • Enfin, il peut être utile d'avoir un détecteur de métaux pour éviter de percer dans un mur contenant des éléments métalliques.

Selon le type d'installation que vous souhaitez (encastrée ou en saillie), vous pourriez avoir besoin de matériel supplémentaire, comme une boîte d'encastrement ou une prise en saillie.

Réaliser le montage de la nouvelle prise sur le circuit

Pour monter la nouvelle prise sur le circuit, commencez par clipser le disjoncteur dédié au nouveau circuit de prises sur le rail du tableau électrique. Assurez-vous que le circuit sur lequel vous installez la prise est protégé par un disjoncteur adapté.

Raccordez ensuite les fils de phase et de neutre de la prise à ceux du circuit existant dans le tableau électrique. Pour cela, introduisez les fils dans les trous correspondants de la prise.

  • Le fil de phase (rouge, marron ou noir) doit être connecté à la borne correspondante sur la prise.

  • Le fil neutre (bleu) doit être connecté à sa borne respective sur la prise.

Assurez-vous que les connexions sont bien serrées et stables.

Respecter les normes de sécurité lors de l'installation

Lors de l'installation, le respect des normes de sécurité est primordial pour éviter tout danger. En premier lieu, faites référence à la norme NF C 15-100, qui régit toutes les installations électriques résidentielles. Cette norme inclut les exigences de sécurité et d'adaptabilité aux technologies en constante évolution.

  • Assurez-vous que votre installation électrique est équipée d'un disjoncteur électrique général, qui permet de couper le courant sur l'ensemble de l'installation.

  • Évitez de manipuler vous-même les fils électriques d'une prise. Si un fusible fond, prenez contact avec un électricien, cela peut indiquer un défaut.

  • Ne tentez pas de réparation de fortune, un incident peut rapidement se transformer en accident.

  • Un tableau électrique doit comporter des équipements obligatoires pour assurer la sécurité des utilisateurs et des occupants, comme un dispositif de coupure d'urgence.

  • Pour une installation électrique en conformité, n'hésitez pas à solliciter un professionnel pour garantir le respect des normes en vigueur.

Troubleshooting : résoudre les problèmes courants de branchement de tableau électrique

Lors du branchement d'un tableau électrique, vous pouvez rencontrer plusieurs problèmes courants. Voici quelques pistes pour les résoudre :

1. Disjoncteur qui saute : Il se peut que votre tableau électrique disjoncte fréquemment. Cela peut être dû à une surcharge, à l'humidité ou à un vieillissement des composants. Il est recommandé de faire un diagnostic pour identifier le circuit défectueux et isoler la cause de la panne.

2. Fusibles défectueux : Un multimètre peut vous aider à tester l'état d'un fusible. Si aucun son ne sort de l'appareil lors du test, il est probable que votre fusible soit à changer.

3. Connexions lâches : Des connexions lâches peuvent provoquer des courts-circuits et des pannes. Assurez-vous que tous les câbles sont bien raccordés et que les connexions sont bien serrées.

4. Non-conformité du tableau : Si votre tableau électrique ne répond pas à certaines normes, il est possible qu'il soit non-conforme. Vérifiez que votre tableau respecte la norme NF C 16-600 pour garantir la sécurité des occupants.