Blog
Pour les pros du BTP
Mettre en place une économie circulaire dans le bâtiment

Mettre en place une économie circulaire dans le bâtiment

Selon la définition donnée par le site du gouvernement, “l’économie circulaire consiste à produire des biens et des services de manière durable en limitant la consommation et le gaspillage des ressources ainsi que la production des déchets”.

 

Dans un monde où consommer sans réfléchir n’est plus entendable, l’économie circulaire n’est plus une alternative, mais une nécessité. Nouveau mode de pensée et d’action dans bien des secteurs, elle conquiert aussi celui du bâtiment. 

De la production raisonnée de matériaux à la création d'emplois pérennes, l’économie circulaire a des avantages multiples pour le secteur de la construction. 

Maîtrise du cycle de vie des ressources nécessaires dans l’habitat, récupération des matériaux en fin de chantier, gestion des déchets : autant de démarches déployées pour optimiser le milieu du BTP.

Les piliers de l’économie circulaire dans le bâtiment

L’économie standard se limite à extraire des matières premières, à produire un objet pour ensuite le consommer et finir par le jeter. De son côté, l’économie circulaire n’est pas aussi linéaire et radicale. 

De grands piliers se dessinent pour donner vie à une économie circulaire efficace basée sur le contrôle et l’amélioration continue à chaque étape de ce processus : 

  • Limiter le prélèvement de ressources naturelles déjà appauvries

  • Produire davantage de biens éco-conçus

  • Revoir les politiques d’achat de matériaux en amont d’un projet de construction

  • Réduire la production de déchets sur les chantiers et les recycler plus fortement

  • Repenser le cycle de vie des matériaux grâce au réemploi et à la réutilisation 

  • Décarboner la filière de la construction 

  • Valoriser les compétences locales en intensifiant la création d’emplois pérennes

  • Favoriser l’écologie industrielle et territoriale

  • Systématiser la mise en place d’un bilan économique et écologique en fin de chantier

Comment faire pour mettre en place une économie circulaire ?

Il faut commencer par mobiliser toute la filière puis attribuer des rôles et des responsabilités à chaque acteur du BTP. 

Cependant, il n’est pas simple de changer des habitudes qui existent depuis des décennies. Sans compter sur la stabilité d’un modèle économique qu’il faut refondre en profondeur… 

L’enjeu consiste à ne pas risquer l'effondrement de tout un ensemble de secteurs et de filières qui doivent continuer à produire pendant cette période de restructuration.

C’est pourquoi, l’État, en concertation avec l’Europe et des décisionnaires du secteur de la construction, a mis en place des lois ainsi que des initiatives qui visent à aider le bâtiment à opérer cette mutation. 

Les deux principales sont : 

  • le FCRBE, projet européen facilitant la circulation des matériaux de construction de réemploi

  • la loi AGEC, anti-gaspillage pour une économie circulaire

D’autre part, comme dans tout projet, celui de la mise en place de l’économie circulaire dans le secteur du bâtiment est jalonné d’indicateurs de performance qui permettent de s’assurer de l’atteinte des objectifs chiffrés. D’après la feuille de route officielle du gouvernement, voici les principaux : 

  • Réduire la consommation des ressources de 30% d’ici à 2030 (sur une base calculée en 2010 et par rapport au PIB)

  • Baisser de 50% la quantité de déchets non dangereux mis en décharge d’ici à 2025

  • Créer jusqu’à 500 000 emplois

Enfin, les parties prenantes doivent identifier les actions à mettre en place sur toute la durée d’un projet de construction et assurer le suivi régulier précis de chaque action et sous action qui les composent

Ce sont souvent les commanditaires qui assurent ce suivi, car ils ont une vision globale du projet, des gaspillages et des coûts engendrés.

StockPro s’inscrit dans la démarche éco-circulaire, puisque le développement du réemploi et du recyclage participe à répondre à ces enjeux dans le secteur de la construction.

Pour rappel, le réemploi invite à utiliser, pour un usage identique à celui pour lequel ils avaient été conçus, les matériaux récupérés une fois un chantier terminé.

De son côté, le recyclage consiste à valoriser les déchets issus des chantiers et les transformer pour fabriquer un nouveau produit. Ainsi, si les matériaux de fin de chantier ne peuvent pas être réemployés, ils sont recyclés. 

Quels sont les avantages de l’économie circulaire pour le secteur du bâtiment ? 

Les initiatives liées à l'économie circulaire ont pour mission de faire évoluer le secteur de la construction. D’après le site officiel du Parlement Européen, les bénéfices de ce tournant écoresponsable sont nombreux :

  • une ponction diminuée des ressources naturelles exploitées 

  • une réduction des emballages des produits 

  • la production de matériaux éco-conçus plus respectueux de l’environnement

  • des commandes plus précises (sans surplus) de matériaux nécessaires au chantier

  • le réemploi ou la réutilisation de matériaux provenant d’autres chantiers (donc une diminution des stocks dormant chez les professionnels du BTP)

  • la commande de produits issus de l’économie circulaire du secteur : produits en vente sur des plateformes spécialisées comme StockPro

  • une baisse de l'empreinte carbone de tout un secteur

  • une meilleure gestion des matériaux (avec diminution des chutes de produits)

  • la diminution des coûts logistiques liés à l’évacuation des déchets et des restes en fin de chantier

Entre initiative écologique, renouvellement de processus datés et sobriété nécessaire à tous niveaux, le secteur du bâtiment s'engage à transformer ses habitudes et en voit déjà les bénéfices.

Vous aussi, avec StockPro, profitez des avantages du déploiement de l’économie circulaire dans le bâtiment.