blog.sectionBtnLabel
Tutoriels bricolages
Installation d’un portail électrique : les étapes clés à suivre

Installation d’un portail électrique : les étapes clés à suivre

Vous souhaitez remplacer votre ancien portail ou installer un portail électrique neuf ? Commencez par faire des recherches sur les types de portails qui existent, leur motorisation et automatisation, les accessoires et outils à prévoir…

StockPro vous accompagne à chaque étape de votre projet d’installation d’un portail électrique et vous détaille les points à respecter impérativement.

Travail préparatoire à l’installation d’un portail électrique

En fonction de votre besoin, faites le choix d’un portail adapté et étudiez les critères suivants : 

  • Type de portail souhaité (motorisé ou non)  ;

  • Type d’ouverture (battant ou coulissant) ;

  • Automatisation de la fermeture (système de vérins, bras, motorisation intégrée à roue ou enterrée…) ; 

  • Fonctionnement avec télécommande, interphone, clavier… ;

  • Matériau : aluminium, fer forgé, bois, acier, PVC… ;

  • Dimensions du portail ; 

  • Espace nécessaire pour son ouverture ;

  • Facilité pour manoeuvrer le véhicule lorsque le portail est ouvert.

Pensez également à l’emplacement du portail et aux travaux que cela va engendrer sur votre propriété (type de sol sur lequel sera fixé le portail, présence de pilier…).

Faites le point avec le fournisseur et listez les pièces nécessaires à l’installation du portail choisi. Prenez alors le temps de consulter la notice du portail électrique, mais aussi celle qui concerne la motorisation.

Réunissez ensuite les outils nécessaires en prévision de son installation :

  • Perceuse, scie, pinces, marteau, clous, vis

  • Gonds, roues, rails, butées, crémaillères

  • Moteur et accessoires, entre autres

L’automatisation d’un portail électrique

Le portail choisi déterminera le type d’automatisation dont vous avez besoin. Il existe plusieurs systèmes pour automatiser un portail :

  • Le moteur à vérins est l’un des plus utilisés, car il est facile à installer ;

  • Le bras articulé ne convient que si le portail est fixé à un mur ou à un poteau solide ;

  • Le moteur souterrain ou enterré implique que le bras d’entraînement soit fixé sur la face intérieure du portail ;

  • Le moteur pour portail coulissant s’adapte aux portails sur rail ou en porte-à-faux. Il nécessite l’installation d’une crémaillère.

Dès lors que vous aurez choisi l’automatisation, vous pourrez entreprendre les travaux de terrassement nécessaires à l’installation du portail électrique. Voici quelques conseils à suivre :

  • Installer des fondations en béton qui répondent aux contraintes techniques, de dimensions et de poids du portail ;

  • Couler des poteaux suffisamment solides pour soutenir le poids du portail et supporter le poids du battant lorsqu’il est ouvert ;

 Pose de la motorisation du portail électrique

Commencez par tirer l’électricité depuis le tableau électrique installé dans votre maison. Pour cela, sur la notice, référez-vous à la puissance nécessaire pour alimenter le portail. Prévoyez ensuite un disjoncteur sur le tableau ; 10A convient pour la plupart des motorisations (n’oubliez pas de vérifier la présence d’un disjoncteur différentiel).

Creusez ensuite une tranchée entre le point de raccordement du câble électrique et l’emplacement de la motorisation. Le câble doit être protégé par une gaine et enterré entre 50 et 80 cm de profondeur en fonction du type de terrain (carrossable ou non). Une fois l’électricité tirée, il faut installer le portail et son moteur.

Installation du portail électrique

Une fois le temps de séchage respecté pour les fondations et les piliers, vous pouvez poser les vantaux de votre portail. Pour faire simple, commencez l’installation en prenant les cotes, puis fixez la motorisation, les butées ainsi que l’automatisation. 

Branchez ensuite le moteur au portail. À cette étape, il est impératif de suivre méticuleusement la procédure détaillée par le fabricant. En fonction du système d’activation choisi, installez ou reliez le boîtier de commande, l’interphone, la télécommande… Enfin, mettez l’électricité et testez votre installation.

Afin de terminer l’installation, il est nécessaire de poser les capteurs de sécurité et les éclairages lors de l’ouverture et la fermeture du portail électrique.

Faites d’ultimes tests pour vous assurer que le comportement du portail répond à l’utilisation que vous en ferez au quotidien (lumières, vitesse d’ouverture et de fermeture…).

L’installation d’un portail électrique requiert de suivre la notice fournie par le fabricant, mais aussi de bien penser le projet en amont pour éviter tout désagrément lors de la pose. Faites le point sur vos besoins et consultez notre large gamme de produits d’automatismes pour portail.