Blog
Vie quotidienne
Réglage de la température de votre chauffe-eau : les informations à retenir

Réglage de la température de votre chauffe-eau : les informations à retenir

Et si vous faisiez des économies d’énergie tout en gardant un confort de vie au quotidien ? La température parfaite d’un chauffe-eau est comprise entre 50° et 60°C. En dehors de cette fourchette, vous vous exposez à des risques tels que la légionellose (maladie bactérienne) ou même des brûlures… 

Faisons le point pour contrôler la température de votre ballon d’eau chaude et pour savoir comment régler correctement le thermostat de votre chauffe-eau.

À quelle température régler son chauffe-eau ?

L’arrêté du 30 novembre 2005 encadre la production d’eau chaude sanitaire (ECS). Il impose de régler la température de votre ballon d’eau chaude entre 50° et 60° Celsius pour les chauffe-eau d’une capacité inférieure à 400 litres. Ceux qui peuvent contenir un volume supérieur à 400 litres doivent être réglés à une température entre 55°C et 60°C.

Pourquoi ? Car une température inférieure ou supérieure à cette fourchette peut avoir un impact sur votre quotidien. Il vous est déjà arrivé de prendre une douche trop chaude ou trop froide ? Pas franchement agréable de débuter sa journée ainsi… Et si le problème se répète chaque jour, votre confort de vie et votre santé en seront impactés.

Les risques d’une température trop basse dans un chauffe-eau 

Le principal problème, outre une douche tiède, est que des bactéries peuvent se développer. La plus fréquente est la légionelle : elle est à l’origine d’une maladie respiratoire, la légionellose.

Le Ministère de la Santé alerte sur le fait de ne pas sous-estimer les risques sanitaires liés à cette maladie. On parle en effet d’infection pulmonaire aiguë (de la famille de la pneumonie) qui, dans certains cas, entraîne la mort.

Pour rappel, les bactéries se développent à très grande échelle dans une eau tiède et stagnante comprise entre 20° et 40° mais meurent systématiquement à 60°.

Les risques d’une température trop chaude dans votre chauffe-eau

Pour autant, régler la température de votre chauffe-eau à plus de 60° n’est pas mieux... 

Au-delà des dépenses en énergie et de la facture d’électricité correspondante, ce sont avant tout les risques de brûlures qui inquiètent les médecins. 

Il suffit d’une seconde pour vous brûler avec une eau à 70°. Donc pour éviter les rougeurs, les cloques ou pire les phlyctènes infectées, faites attention à la température de votre ballon d’eau chaude. 

Par ailleurs, une eau trop chaude favorise le dépôt de calcaire dans votre cumulus et le détériore plus rapidement.

Enfin, si votre eau est trop chaude, vous devrez remettre de l’eau froide pour vous permettre d’utiliser l’eau sans vous brûler. Là encore, faites des économies en diminuant la quantité d’eau globale consommée à votre domicile.

Comment régler la température d’un chauffe-eau ?

En fonction de vos besoins en eau, du nombre d’habitants dans votre logement et de votre budget, vous avez le choix d’installer plusieurs types de chauffe-eau : 

  • un chauffe-eau électrique instantané ou à accumulation

  • un chauffe-eau à gaz instantané ou à accumulation

  • un chauffe-eau thermodynamique

  • un chauffe-eau solaire

Température d’un chauffe-eau : comment régler le thermostat ?

Faisons un rappel simple du fonctionnement d’un chauffe-eau : 

  • une entrée d’eau froide alimente votre ballon d’eau

  • un thermostat permet de régler la température souhaitée de l’eau. Sur StockPro, vous trouverez notamment des thermostats Atlantic ou des thermostats Hager neufs à bas prix grâce au réemploi !

  • en fonction des chauffe-eau, l’eau est distribuée immédiatement ou avec un léger délai, et ce, à la température souhaitée

Vous pouvez ajouter un régulateur thermostatique à la sortie d’eau chaude de votre cumulus. Il permet de réguler à 45° la température de l’eau qui coule de vos robinets. À noter d’ailleurs que l’eau dans une salle de bain ne doit pas dépasser 50° quand dans les autres pièces de la maison, elle peut atteindre les 60°. À vous de régler la température finale souhaitée en ajoutant de l’eau froide. 

Mode d’emploi du thermostat d’un chauffe-eau 

Les réglages du thermostat varient en fonction du modèle de chauffe-eau installé. Ainsi, si vous devez régler le thermostat de votre appareil, sachez qu’il existe différents fonctionnements : 

  • thermostat mécanique : il s’agit d’une molette graduée de 1 à 5 indiquant les températures correspondantes. Il existe une variante avec des boutons +/-.

  • thermostat électronique : une sonde capte la température ambiante et contrôle le rythme de l'appareil afin que la chaleur diffusée soit uniforme.

  • thermostat connecté : les capteurs insérés à l’intérieur de votre cumulus permettent de modifier intelligemment et de façon autonome la température de chauffage de l’eau.

Informations pratiques

→ Si votre chauffe-eau est équipé d’un thermostat mécanique avec une molette, réglez-le sur 3 et testez plusieurs heures après la chaleur de l’eau du robinet. En fonction de vos préférences, augmentez (4 ou 5) ou diminuez (1 ou 2) la température en changeant la position de la molette.

→ Si votre chauffe-eau est équipé d’un thermostat mécanique avec des boutons +/-, le réglage est généralement moins précis. Faites plusieurs tests pour déterminer la chaleur adéquate de l’eau dans votre cumulus.

Les ballons d’eau chaude vendus sont programmés pour chauffer l’eau entre 50° et 60°. À vous d’utiliser le thermostat de votre appareil pour régler la température de l’eau à votre convenance. Les systèmes de réglage du thermostat sont simplifiés et accessibles à tous. En cas de blocage ou d'incertitude, prenez contact avec un professionnel.