Loading...

Actualités & Presse

Le Progrès - Ils bradent les matériaux du BTP non utilisés

Partager

Loading...
articleImage

Ils bradent les matériaux du BTP non utilisés

La plateforme StockPro permet aux professionnels du BTP de gérer leurs stocks de matériels non utilisés, qu’ils peuvent remettre sur le marché.

Lancée en Ile-de-France, la plateforme StockPro dédiée au réemploi de matériaux du BTP, arrive dans notre région. Elle permet de valoriser des produits non utilisés ou non vendus et s’inscrit dans une démarche environnementale. Elle va s’ouvrir aux particuliers.

Cofondateur de StockPro, Romain de Garsignies connaît bien le BTP. Originaire de Chambéon (Loire), il a, dans le passé, dirigé une entreprise du secteur, depuis revendue.

« Rapidement, explique-t-il, j’ai constaté que des matériaux neufs achetés pour des chantiers n’étaient pas utilisés, soit parce qu’ils étaient commandés en plus, soit parce que le client avait changé d’avis... »

Ce constat, il l’a très longtemps gardé en tête, avant que l’occasion de bâtir un concept autour du réemploi de matériaux du BTP ne se présente. Son idée, il l’a partagée avec Stéphane Renou,

« au profil d’entrepreneur 100 % digital »

devenu depuis son associé. De 40 % à 80 % moins cher que le neuf Nous sommes en 2018, et les deux hommes travaillent à un outil digital ; une plateforme qui va permettre à des entrepreneurs et artisans, des négoces, des fabricants, maîtres d’ouvrage de gérer leurs stocks et de diminuer les déchets neufs en offrant une autre vie à leurs produits délaissés. Au-delà de l’impact environnemental, StockPro présente un intérêt économique. L’entreprise, qui s’attaque depuis quelques semaines à Lyon et plus largement Auvergne Rhône-Alpes (Au-RA) après l’Ile-de-France, permet de revendre le matériel inutilisé via sa place de marché, « de 40 à 80 % moins cher » que le prix professionnel public.

Des transactions entre professionnels, qui permettent à StockPro de se rémunérer via une commission. La société, qui se charge du retrait et de la livraison, propose par ailleurs un système d’abonnement (variant selon la taille de l’entreprise cliente) qui permet de gérer et digitaliser la réalité des stocks, en scannant le code-barres d’un produit. L’utilisateur peut ainsi décider ou non de le proposer à la vente.

Un tiers du chiffre d’affaires 2021 visé en région Sur AuRA, StockPro vise 3 000 nouveaux utilisateurs locaux d’ici à fin 2020. S’appuyant sur sa stratégie de développement de communautés régionales, par le biais notamment de partenariats avec des acteurs locaux, la jeune société croit au potentiel de la région, avec laquelle elle espère réaliser 30 % de son chiffre d’affaires en 2021 (entre 1,5 et 2 millions d’euros attendus). StockPro, qui va s’ouvrir le 7 décembre aux particuliers (pour l’achat de produits) va poursuivre son maillage de l’Hexagone, avec PACA dès janvier.

Celle qui veut devenir « plateforme référence en France » dans son domaine, avant de dupliquer le modèle ailleurs en Europe, démarre une levée de fonds (2 à 3 millions d’euros visés) qu’elle entend boucler courant 2021. L’équipe de 10 personnes devrait s’agrandir au niveau de l’animation commerciale et de la data.

Journaliste : Valérie BRUNO
Tous droits réservés à l'éditeur DESCA-MDIS 4905910600509