Joints

Chez StockPro, nous proposons des joints de plomberie de tous types à prix mini grâce au réemploi de produits neufs non utilisés par les professionnels. Une belle économie pour vous et un geste pour la planète !
8 produits
Trier par : null

Vous n'avez pas trouvé ce que vous recherchiez ?

Nous ne vous laissons pas sur le carreau ! Créez une alerte et soyez informé en temps réel en cas de réapprovisionnement.
Créer une alerte produit

Quels sont les différents types de joints utilisés en plomberie ?

Il existe plusieurs types de joints de dimensions et de matériaux qui diffèrent selon le modèle :

  • Les joints en fibre vulcanisée. Ce sont les plus utilisés en plomberie et s'utilisent pour le chauffage, l’eau chaude et l’eau froide. Ils sont peu coûteux, mais ont une durée de vie assez courte.

  • Les joints toriques qui sont à la fois de types dynamiques et statiques.

  • Les joints plats en caoutchouc. Ils sont principalement utilisés pour les raccordements manuels (sans serrage à la clé).

  • Les joints clapets. Ils assurent l’étanchéité des robinets à clapets. De ce fait, ils sont à changer régulièrement en raison de l’utilisation répétée (ouverture et fermeture) de ces robinets.

  • Les joints CNK (bleus) en kevlar offrent une grande résistance aux fortes pressions. 

  • Les joints PTFE (en Téflon). Ils sont capables de résister à de très hautes températures et sont souvent utilisés sur les chaudières.

  • Les joints CSC (roses). Très élastique et durable grâce à la cellulose qui les compose, ces joints sont utilisés sur les installations d’eau chaude et froide.

Quels joints de plomberie utiliser pour quel raccord ?

Voici quelques cas d’usages pour les raccordements :

  • Étanchéité chauffage (eau chaude/froide) : joints en fibre vulcanisée.

  • Étanchéité de l’installation gaz ou vapeur : joints CNK (bleus).

  • Étanchéité tubes en plastique : joints plats en caoutchouc.

  • Étanchéité des pièces mobiles de robinetterie : joints toriques.

Comment faire un joint de plomberie étanche ?

Faire un joint de plomberie ne s’improvise pas et nécessite quelques précautions :

  • Bien choisir le joint en fonction de son usage. Pour cela, il convient de prendre en compte la pression, la température ou encore le mouvement au sein du système de plomberie. À ce sujet, vous pouvez consulter nos articles sur l'utilisation du joint teflon ou filasse et sur le choix entre joint fibre et joint caoutchouc.

  • Le joint s’use avec le temps et doit être remplacé aussi souvent que nécessaire par un neuf.

Service client béton
Produits neufs issus du réemploi
Vendus par des pros du BTP
Livraison ou retrait sur place